Icon 02x.png

Douleur chronique: comprendre l'impact psychologique en lien avec la douleur pour intervenir

pexels-kindel-media-7298867.jpg

Selon le journal de l’association internationale sur l’étude de la douleur, la douleur est :

Une expérience pénible associée à des lésions tissulaires réelle ou potentielles avec des composantes sensorielles, émotionnelles et/ou sociales.1 Il est important de noter que la douleur est subjective et propre à chacun.

C'est quoi gérer une blessure pour Synapse + ?

Une préparation physique inadéquate ou encore des blessures antérieures peuvent avoir un impact et augmenter le risque de développer de nouvelles blessures.

 

De plus, notre personnalité, notre gestion du stress et autres peuvent augmenter également nos risques de blessures.

Comment fonctionnent les neurones qui envoient des
signaux de douleur?

Pourquoi ressentons-nous de la douleur?

La douleur survient dans le but de créer un avertissement de la zone du corps atteinte. Selon l’Association Québécoise de la Douleur Chronique (AQDC) « Les cellules nerveuses, également appelées neurones, transmettent les signaux de vos cinq sens vers votre cerveau.

 

Certains neurones, appelés nocicepteurs, se spécialisent à lancer des signaux de douleur. Ces neurones de la douleur se trouvent dans toute votre peau et dans tous les autres tissus de votre organisme. Lorsque les neurones de la douleur sont stimulés, ils lancent des signaux électriques et chimiques à travers les nerfs de la moelle épinière jusqu’à votre cerveau qui les interprète comme de la douleur. »2 

Il est important de comprendre les deux types de réponses à la douleur possibles par nos nocicepteurs; ceux à réponse rapide et ceux à réponse lente.

Rapide => signale plus fort passant par un chemin plus court. Ex : Lorsqu’on place la main sur un rond de poêle, le retrait de la main est automatique par réflexe.

Lente => signal plus faible constant passant par un chemin plus long. Ex : processus inflammatoire qui s’installe apportant une douleur progressive.

iStock-1171639646.jpg

Qu’est ce qui qualifie une douleur chronique ?

On réfère à une douleur chronique lorsque les symptômes perdurent durant plus de 6 semaines, que ce soit de façon continue ou de façon récurrente.

La progression de la douleur peut être influencée en fonction des facteurs comportementaux, physiologiques et psychosociaux. On parle ici, par exemple, de croyances, des attentes du patient, du contexte environnemental, de la motivation, et bien d’autres. Il est essentiel d’adresser tous ces facteurs lors d’une réadaptation afin d’optimiser les résultats

Comment Synapse Plus peut vous aider à soigner votre douleur chronique?

On doit noter qu’une douleur chronique est plus complexe à traiter comparativement à une douleur aiguë. Il est important de comprendre qu’un processus de guérison peut mener à des hauts et des bas, par contre ceux-ci ne signifient pas nécessairement que vous régressez dans votre processus.

 

Contrairement à ce que l’on pense, le corps est en constante adaptation, y compris le seuil et la tolérance de douleur.

Synapse Plus vous offre une approche interdisciplinaire avec une équipe spécialisée à vos besoins.

2 aspects psychologiques à ne pas sous-estimer : la pensée catastrophique et le sentiment d’efficacité personnelle ->

Un suivi en psychologie, kinésiologie, physiothérapie, ergothérapie ou autres professionnels de la santé, vous permettra de viser des objectifs précis lors d’une réadaptation et d’un suivi adapté à votre condition.

 

Avec l’aide de nos spécialistes, on s’engage à utiliser l’activité physique afin de diminuer votre sensibilité à la douleur en améliorant vos capacités physiques et votre perception d’effort, donc du fait même, votre perception de douleur.

En comprenant bien ces deux aspects, nous sommes davantage en mesure de comprendre l’impact psychologique en lien avec la douleur et éventuellement, diminuer la perception de la douleur.

psychologie-sport-synpase-plus.jpg